Algo Capital, un nouveau cas de piratage de cryptomonnaies

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 9 Vues

Pablo Yabo, le CTO d’Algo Capital, qui avait réussi à lever 200 millions de dollars de fonds de capital risque, a récemment déclaré s’être fait piraté son smartphone où étaient stockées des cryptomonnaies.

tout savoir sur la crypto

Algo Capital a réuni ce fond sous le nom d’Algo VC Fund, lequel est prévu pour le développement de startups qui ont pour objectifs de favoriser l’adoption de la technologie basée sur la blockchain Algorand et ses tokens Algo, en créant de nouvelles solutions logicielles et infrastructures. Algorand est une entreprise basée à Boston, dont l’objectif est de résoudre les problèmes actuels des blockchains, soit la rapidité, la scalabilité et la décentralisation.

Au mois de juin, l’entreprise a levé 66 millions de dollars de fonds pour son Testnet, puis encore 60 millions de dollars supplémentaires via une seconde levée de fonds par la vente des jetons Algo sur l’exchange Coinlist. Le vol, dont a été victime Yablo la semaine dernière, a concerné des monnaies numériques de son usage personnel, mais également celles appartenant à l’entreprise.

Pablo Yablo, CTO d’Algo Capital, se fait dérober plusieurs millions de dollars de valeur crypto

C’est à travers une publication sur son blog que Pablo Yablo explique le vol de cryptomonnaies dont il vient d’être victime. L’estimation des pertes s’élève à plus de 2 millions de dollars en cryptos, dont des Tethers (USDT) et des Algorand (ALGO).

Témoignage de Pablo Yablo concernant le piratage de ses cryptomonnaies

Selon les explications fournies par le CTO d’Algo Capital, les cryptomonnaies qui lui ont été dérobées étaient stockées dans son portefeuille à chaud (hot wallet). Le fichier nécessaire à l’accès de ce dernier était enregistré sur son smartphone. C’est celui-ci que les pirates informatiques ont ciblé.

D’après ce que Yablo a écrit sur son blog, l’opération menée par les hackers s’est déroulée très rapidement et n’a permis de réaliser aucune riposte ou d’autres mesures de contre-attaque. Après avoir réussi à accéder au fichier confidentiel qui était enregistré sur le smartphone, les pirates ont immédiatement pris le contrôle du portefeuille, pour effectuer le transfert de toutes les cryptomonnaies qui y étaient conservées.

En se basant sur les traces des opérations réalisées par les hackers, il apparaît que le fond ait été partagé en plusieurs comptes, avant que plusieurs transferts aient été réalisés, afin de répartir les pièces numériques entre plusieurs plateformes d’échanges. Pablo Yablo écrit également qu’il se déclare responsable du vol des cryptomonnaies dont il était en charge et qu’il assumera donc le remboursement de la plupart de ces dernières à partir de ses fonds personnels.

Il déclare néanmoins qu’une faible part de ces fonds seront couverts par le fond de capital risque Algo VC Fund d’Algo Capital. D’après David Garcia, le PDG et cofondateur d’Algo Capital, les cryptomonnaies de l’entreprise dont Pablo Yablo avait la charge s’élèvent à près de 2 millions de dollars, incluant des Tethers et des Algos.

Le développement d’Algorand se poursuit

A cause du vol dont il a été victime, Pablo Yablo a informé qu’il ne sera plus le CEO d’Algo Capital, la filiale qui gère les fonds de soutien des startups qui développent les outils pour la blockchain Algorand. En effet, il basculera vers le projet Randlabs, qui a pour objectif de favoriser l’adoption de la blockchain développée par l’entreprise, grâce à la conception de nouvelles solutions et outils. D’ailleurs, il déclare être impatient de se concentrer sur Randlabs, afin de promouvoir le réseau Algorand.

Ce dernier se propose de lever les principales limites de la technologie blockchain, à travers de nouveaux outils qui améliorent la stabilité, la sécurité et la décentralisation des réseaux de cryptomonnaies. D’ailleurs, sa plateforme se propose d’assurer le traitement de plus de 1 000 transactions par seconde, sans aucun compromis au niveau de la sécurité ou des besoins de décentralisation des opérations et de la valeur des tokens Algo.

Le volume des cryptomonnaies volées a connu une hausse en 2019

Selon Arul Murugan, le fondateur de l’entreprise, les fonds Algo VC Fund visent à financer les startups qui œuvrent dans le développement des futures applications de la blockchain Algorand, afin de favoriser l’adoption de cette dernière par des millions d’utilisateurs. D’ailleurs, au début de l’année, certaines informations ont dévoilé que Facebook semble s’intéresser de près au projet Algorand, à cause de ses solutions liées à la rapidité et à la scalabilité.

D’après David Garcia, le vol dont a été victime Yablo n’est pas lié au niveau de sécurité du réseau Algorand, mais au fait que les cryptomonnaies aient été stockées sur un téléphone. Néanmoins, selon le dernier rapport de CipherTrace, les actes de piratage de cryptomonnaies ont déjà occasionné plus de 3,8 milliards de dollars de pertes. Ces vols ont touché diverses monnaies numériques et plusieurs crypto-bourses.

Entre autre, Bitpoint s’est fait détourné 25 millions d’euros et Binance 35 millions d’euros. Mais le plus grand volume de cryptomonnaies volées a été atteint par l’application sud-coréenne Plus Token, qui a escroqué plus de 2,5 milliards de dollars à ses utilisateurs.

tout savoir sur la crypto

Commentaires