Barclays met fin à sa relation bancaire avec Coinbase

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 6 Vues

Barclays

Des sources anonymes de l’industrie ont déclaré le 13 août à Coindesk que la banque Barclays du Royaume-Uni n’effectuera plus de transactions bancaires pour Coinbase, rompant une relation qui a commencé lorsque Coinbase a ouvert un compte chez Barclays en mars 2018.

La branche britannique ralentie

Coinbase, qui a reçu une licence de monnaie digitale de la part de la Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni, a ouvert un compte bancaire chez Barclays l’année dernière. Cette relation a permis à Coinbase d’accéder au Faster Payments SchemeFPS – du Royaume-Uni, ce qui a immédiatement permis à ses utilisateurs de retirer et de déposer des livres sterling sur l’exchange.

La fin de la relation bancaire a essentiellement perturbé l’accès de Coinbase au FPS, ce qui a fortement ralenti les transferts de livres sterling pour les utilisateurs britanniques. Cependant, Coinbase a déjà trouvé un remplaçant avec ClearBank, selon d’autres sources récupérées par Coindesk. Cette nouvelle relation bancaire devrait rétablir l’accès de Coinbase au FPS d’ici la fin du mois de septembre.

Des raisons encore floues

La raison précise de la dissociation n’est pas connue, mais une source anonyme a émis l’hypothèse à Coindesk :

Je crois comprendre que l’appétit pour le risque de Barclays s’est un peu atténué. Je ne sais pas exactement pourquoi ni ce qu’il les a poussés, il y a peut-être eu une quelconque activité dont ils ne se sont pas satisfaits. Mais il s’agit du niveau de confort de Barclays avec la cryptomonnaie dans son ensemble.

Les opinions divergent quant à la raison pour laquelle Barclays a mis fin à ses liens avec Coinbase. D’autres sources affirmant que la période du programme pilote vient de s’achever et qu’elle n’a pas été suffisamment concluante pour l’entreprise.

Selon d’autres sources, le récent delisting du Zcash (ZEC) de la branche britannique de l’exchange était « entièrement lié à la nouvelle banque ». ClearBank n’était apparemment pas à l’aise avec le soutien indirect d’une telle cryptomonnaie axée sur la protection de la vie privée, qui pourrait être considérée comme un obstacle pour les autorités de réglementation du pays.

Grâce à la réactivité de Coinbase, la situation est donc temporaire et ne devrait durer que quelques semaines jusqu’à ce que son nouveau partenaire fasse le nécessaire pour réintroduire l’exchange dans le Faster Payments Scheme. Seuls les utilisateurs britanniques sont donc réellement touchés par cet événement. Pour le moment il semblerait que Barclays n’ait rien à reprocher à Coinbase, mais elle chercherait plutôt à s’éloigner du marché volatil des cryptomonnaies.

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin

Commentaires