Binance.us recrute l’ancienne Directrice de Ripple

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 18 Vues

Le lancement de Binance.us qui a été annoncé au mois de juin s’affirme par la nomination de Catherine Coley au poste de CEO. Cette branche de la plateforme d’échange décentralisée Binance est dédiée aux services proposés uniquement aux résidents du sol américain. En effet, ces derniers ont été exclus de la plateforme principale et ne peuvent actuellement y profiter que d’un service de retrait. Les causes de cette mesure prise par la compagnie n’ont jusqu’à aujourd’hui pas encore été expliquées. Ce qui est certain, c’est que cela est en relation directe avec la volonté des USA à mettre en place des règlementations strictes quant aux cryptomonnaies.

Qu’est-ce que Binance.us ?

tout savoir sur la crypto

Binance.us proposera des services d’échanges aux américains, selon les mêmes réglementations qui régissent les banques. Elle a été scindée de la plateforme principale surement pour éviter que celle-ci ne soit la cible de la volonté de régulation des autorités américaines.

Binance.us : la DEX dédiée aux USA

La création de Binance.us est la suite logique des mesures prises par la compagnie pour exclure les résidents des Etats-Unis de sa plateforme DEX. En effet, l’idée n’est pas d’interdire ces populations des services d’échanges, mais de leurs proposer des solutions qui soient respectueuses des législations américaines. Cette séparation de services peut également refléter la politique prudente que la société Binance se doit de mettre en place, face à une autorité américaine récalcitrante aux cryptomonnaies.

Binance.us intègre la bourse US prudemment

Actuellement, la nouvelle branche dédiée aux USA ne permet pas de trader le même nombre de monnaies virtuelles que la plateforme principale où plus de 100 coins sont disponibles. Les échanges de cryptos y sont ainsi restreints aux bitcoins et aux ethereums uniquement. Il faudra attendre quelques temps pour que le catalogue soit rejoint par d’autres coins. La crainte des utilisateurs américains concernant leur impossibilité de continuer à jouir des services de Binance vient donc d’être balayée. L’on peut par contre rappeler que la mesure prise par la compagnie ressemble fort étrangement à celle adoptée par Bittrex. En effet, cette plateforme avait, depuis le 21 juin, restreint les cryptomonnaies auxquelles pouvait accéder les résidents américains. En tout, 32 coins ont été supprimés de la liste des monnaies numériques pouvant être vendues ou achetés par les utilisateurs habitant les USA.

Binance ne veut pas abandonner le marché lucratif de la bourse américaine

L’ouverture de Binance.us découle de l’énorme marché que représentent les USA pour la compagnie. En effet, plus de 15% du volume des échanges y ont été réalisés depuis le sol américain. Cette part est énorme si l’on considère que la société gérait un volume de plus de 1 milliards USD par jour, soit plus de 30 milliards USD par mois. La nomination de Catherine Coley à la tête de Binance.us reflète la volonté de la compagnie à proposer des services de qualité aux résidents du sol américain.

Comment s’est faite la scission entre Binance.us et Binance DEX ?

La nécessité de création de Binance.us vient s’inscrire dans la volonté de la compagnie d’échange décentralisé de continuer à profiter du marché américain. Cela implique cependant certaines concessions et de se plier aux réglementations strictes qui y sont appliquées par les autorités.

Binance face aux USA et 28 autres pays

De nombreuses mises à jour successives ont eu lieu sur le DEX avant que les résidents du sol américains ne soient interdits d’accès à la plateforme d’exchange. Ces modifications concernaient surtout les conditions d’utilisation de la plateforme en se concentrant sur les réglementations basées sur les informations des clients. Il est à noter que de nombreuses plateformes d’échanges de cryptomonnaies ont récemment pris les mêmes mesures en ajustant leurs réglementations et conditions d’opérations. Suite à l’interdiction d’accès des clients US, de nombreux autres utilisateurs d’autres nations ont également subi cette restriction. Au total, les requêtes provenant de 29 pays ont été refusées par un filtrage ciblé des adresses IP. De nombreux pays asiatiques et africains font partie des exilés de la plateforme. Depuis le 01 juillet, les utilisateurs concernés ne peuvent ainsi plus faire du trading sur le DEX. Ils doivent également passer par des applications wallets tierces pour accéder à leurs soldes et effectuer des retraits. Cela permet ainsi aux utilisateurs vivant aux USA de transférer leurs valeurs sur la nouvelle bourse Binance.us.

Binance.us se conforme aux législations américaines

L’ouverture de celle-ci a été préalablement précédée par une demande de validation au niveau de la FinCEN. La demande a été déposée par la BAM Trading Services, laquelle est le partenaire de la branche américaine de Binance aux USA. La validation par la FinCEN a été obtenue le 11 juin. Parallèlement à la mise à jour des conditions de services et la restriction d’accès subie par les clients des USA, une rumeur concernant la fermeture définitive de Binance a également circulé. Cela a eu un effet immédiat sur la valeur en bourse de la cryptomonnaie BNB de la plateforme, avec une perte de valeur de 11%. La rumeur est démentie tardivement par Binance, qui annonce aussi la mise en place de la nouvelle bourse Binance.us pour offrir un système de spéculation plus fiable et plus sécurisé aux utilisateurs US.

tout savoir sur la crypto

Commentaires