Cas inhabituel: un projet ICO rachète ses jetons et se dissocie de la technologie blockchain

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 55 Vues

Cas inhabituel: un projet ICO rachète ses jetons et se dissocie de la technologie blockchain 101
Source: iStock/serts

Alors que les bitcoins et les altcoins majeurs risquent de continuer à baisser, un petit projet blockchain a fait une annonce inhabituelle qui a fait monter le prix de son token natif.

Le prix du jeton Colu Network Local (CLN) émis par la start-up crypto, Colu DLT, monte en flèche après l'annonce (qui n'inclut pas de date) selon laquelle la société a l'intention de racheter tous les jetons en circulation et de conclure son projet blockchain.

CLN est classé 1148ème pour sa capitalisation boursière (près de 2 millions USD). Au pixel près (10:41 UTC), le CLN se négocie à 0,0188 USD, soit une augmentation de 40% au cours des dernières 24 heures, de 22% la semaine dernière et de 210% le mois dernier. Il est toujours en baisse de 22% au cours des 12 derniers mois, cependant, le volume des transactions sur les quelques bourses offrant le jeton est extrêmement faible, à peine quelques centaines de dollars en jetons changeant quotidiennement de mains.

Graphique du prix CLN:

Cas inhabituel: un projet ICO rachète ses jetons et se dissocie de la technologie blockchain 102
Source: coinpaprika.com

La flambée du prix (qui a commencé fin juillet) vient probablement du fait que la société a annoncé qu'elle rachèterait les jetons avec des ETH au prix pour lequel ils avaient été vendus lors de l’ICO en 2018. L’annonce faite par la société n’a toutefois pas précisé quel était ce prix.

L’annonce stipule seulement que ce prix est «supérieur au taux d’échange du marché actuel» pour la paire CLN / ETH.

Selon les premières informations disponibles sur Coinpaprika.com, le prix du CLN s'établissait à 0,06 USD en mai 2018, soit trois fois plus qu'aujourd'hui.

Tous les jetons seront brûlés lors de leur rachat, a ajouté la société.

Colu DLT a déclaré avoir déjà reçu "le soutien de tous ses plus gros acheteurs lors de la prévente de CLN, représentant plus de 17 millions USD."

La société est la filiale du groupe Colu, basée à Gibraltar, qui développe une application qui "encourage les paiements locaux tout en récompensant les actions positives menées avec City Currency".

Par exemple, ces derniers mois, le Groupe Colu a annoncé l’introduction du Belfast Coin, en partenariat avec la mairie de Belfast: «Il servira à récompenser les résidents pour leurs achats dans les commerces locaux, leur mode de vie sain, leur activité civique, etc.»

Selon l’annonce de Colu DLT, le rachat fait partie d’une stratégie globale de réalignement du groupe visant à s’éloigner de tout ce qui est lié à la blockchain pour se concentrer sur leurs partenariats avec diverses municipalités et communautés locales du monde entier.

Le développement de la plateforme CLN a posé des «défis réglementaires et techniques», a déclaré la société, tout en reconnaissant que leurs projets en cours avec les autorités locales à Belfast, en Irlande et à Tel Aviv, en Israël, ne reposent pas sur la technologie blockchain.

Lire aussi: La France pourrait autoriser des ICO dans un cadre légal

Commentaires