Ce milliardaire en Bitcoin lègue la majorité de sa fortune pour une bonne cause

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 76 Vues

Après le fondateur de Coinbase, Brian Armstrong, c’est maintenant au tour du co-fondateur de la plateforme d’échange de crypto-monnaies BitMEX de prendre une position similaire : le milliardaire anglais Ben Delo rejoint ainsi le projet Giving Pledge initié par Bill Gates et Warren Buffett, et s’engage ainsi à reverser plus de la moitié de sa fortune à l’association.

3,6 milliards de dollars de fortune personnelle

A seulement 35 ans, Ben Delo est le plus jeune britannique ayant réussi à se constituer lui-même une fortune personnelle : en accumulant du Bitcoin et grâce à la valorisation de sa société, il serait parvenu à construire un empire de plus de 3,6 milliards de dollars. Lorsqu’il avait 16 ans, celui qui rêvait d’être à la fois « programmeur, entrepreneur d’internet et millionnaire » a donc atteint son objectif.

Ben Delo

© Givingpledge.org

Il a ainsi décidé de rejoindre Giving Pledge, une association composée de milliardaires du monde entier dont l’objectif est de transmettre une majorité de leur capital à des fins philanthropiques. Sur la page dédiée à l’entrepreneur britannique sur le portail de l’association, il explique que son « ambition est désormais de faire la meilleure chose possible avec ma fortune. Pour moi, cela signifie financer des travaux pour protéger les générations futures ».

Ben Delo est donc le deuxième crypto-milliardaire à franchir le pas, et donner quelques milliards pour la bonne cause. Il rejoint ainsi d’autres entrepreneurs de la sphère technologique, à l’instar de Mark Zuckerberg (Facebook) ou encore Elon Musk (Tesla, SpaceX, PayPal). Au total, ce sont désormais plus de 200 milliardaires qui ont rejoint l’organisation fondée par Bill Gates. Ben Delo et Brian Armstrong ne sont toutefois pas les seuls philanthropes de l’écosystème des crypto-monnaies : le fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, a lui aussi donné plusieurs centaines de milliers de dollars à des associations et des startups.

Commentaires