Coinbase débloque le staking de Tezos (XTZ) pour les utilisateurs situés aux États-Unis

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 8 Vues

Tezos XTZ

La plateforme d’échanges de crypto-actifs Coinbase a débloqué les récompenses de staking pour le Tezos (XTZ) sur son site. Pour l’instant, la fonctionnalité est uniquement disponible aux États-Unis, mais elle devrait se propager aux autres territoires couverts par Coinbase.

Le staking de Tezos débarque sur Coinbase

Comme l’explique le communiqué paru hier, les utilisateurs américains de Coinbase pourront maintenant percevoir des récompenses de staking sur leur XTZ. Pour cela, « Coinbase stake des Tezos pour ses clients et distribue les récompenses directement sur les comptes clients. » À l’origine, le staking de Tezos n’était disponible que sur Coinbase Custody, un service de conservation de cryptos destiné aux professionnels. Le service n’étant pour l’instant débloqué que pour les « clients étatsuniens éligibles », il n’est pour l’instant pas possible de staker du XTZ pour les clients européens. Mais cette première étape devrait ouvrir la porte à d’autres territoires dans le futur.

Pour rappel, et comme l’explique le communiqué, le staking est le système de récompense qui s’applique aux crypto-actifs de type « Proof of Stake » (Preuve d’Enjeu) : « Le staking vous permet de percevoir des revenus grâce à vos cryptos, en participant au réseau d’un actif particulier. Lorsque vous “stakez” des cryptos, vous rendez la blockchain sous-jacente […] plus sécurisée et plus efficace. En échange, vous recevez des récompenses. »

Selon Coinbase, le staking de Tezos peut générer « des bénéfices annuels d’environ 5 % », une fois la première « holding period » passée, c’est-à-dire après 35 à 40 jours. Comme le rappelle le communiqué, ce taux peut changer, car il varie en fonction du nombre de participants au staking. Coinbase garde une partie des récompenses en tant que commission, mais ne précise pas le montant.

Le staking débloqué par plusieurs grandes plateformes

Coinbase suit un nombre grandissant d’exchanges qui proposent le staking pour les cryptos en Proof of Stake. En septembre, le géant Binance avait même lancé une plateforme spécifiquement dédiée au staking. C’est également le cas de BitGo, qui avait annoncé BitGo staking, un service qui permet de staker du Dash (DASH) et de l’Algorand (ALGO).

Le passage de l’Ethereum (ETH) à un modèle de Proof of Stake est également particulièrement surveillé au sein de la communauté crypto. Une prédiction récente de ConsenSys indiquait même que les validateurs de la blockchain pourraient obtenir jusqu’à 10 % en récompenses de staking, une fois que l’Ethereum 2.0 sera fonctionnel… À condition de posséder au moins 32 ETH. La transition, qui devrait avoir lieu en janvier 2020 si elle n’est pas repoussée, pourrait donc représenter une petite révolution au sein de l’écosystème crypto.

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin

Commentaires