Combien vaut un Satoshi, la plus petite unité de mesure du Bitcoin ?

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 43 Vues

En l’espace de dix ans, le Bitcoin s’est imposé comme la crypto-monnaie la plus populaire à travers le monde. Si l’on compte encore aujourd’hui en « Bitcoin », il existe toutefois des unités plus petites de la célèbre devise électronique – sur le même principe que les « centimes » pour les euros. La plus petite unité n’est autre que le Satoshi, qui équivaut à 0,00000001 Bitcoin.

1 Bitcoin = 100 millions de Satoshi

Difficile de s’y retrouver avec tous les zéros derrière la virgule. Dans l’autre sens, on peut également dire qu’un Bitcoin équivaut à 100 millions de Satoshi. Si une telle fraction a été imaginée à l’origine, c’est probablement parce que le fondateur de la crypto-monnaie anticipait que le cours du Bitcoin monterait si haut qu’il justifierait donc cette appellation « Satoshi ». Sur certains supports, on peut également retrouver le symbole « Sat » pour désigner un Satoshi.

Entre le Bitcoin et le Satoshi, on retrouve d’autres unités de mesure qui sont plus standardisées et que l’on retrouve plus couramment. Il y a par exemple le millibitcoin (sous le symbole mBTC) qui équivaut à 0,001 Bitcoin, ou encore le microbitcoin (sous les symboles μBTC ou bits) qui correspond à 0,000001 Bitcoin.

Pour résumer :

  • 1 BTC = 1 000 mBTC (Millibitcoin)
  • 1 BTC = 1 000 000 µBTC (Microbitcoin)
  • 1 BTC = 100 000 000 Satoshis

De manière assez standard, on peut  également avoir des unités de mesures plus grandes. Pour faire référence à 1 000 Bitcoin, les amateurs de la crypto-monnaie utilisent le terme « kilo Bitcoin ». Le méga-Bitcoin désigne quant à lui un million de Bitcoin. Ces expressions sont toutefois très peu utilisées, tant elles représentent aujourd’hui des sommes équivalentes en euros élevées.

Mais qui est Satoshi ?

C’est aujourd’hui la grande question que tout le monde se pose : qui est la (ou les) personne(s) à l’origine du Bitcoin ? Celui-ci qui se présentait sous le pseudonyme « Satoshi Nakamoto » ne s’est toujours pas fait connaître. Alors que l’ensemble de ses différents portefeuilles (entre 10 000 et 20 000) cumuleraient près d’un million de Bitcoin, Satoshi Nakamoto n’a jamais révélé son identité. Pire, il n’a plus communiqué depuis la fin de l’année 2010.

Aujourd’hui, l’australien Craig Wright affirme être Satoshi Nakamoto – mais il a du mal à convaincre. L’entrepreneur n’est pas parvenu à justifier qu’il avait accès à l’un de ces portefeuilles, ce qui serait une preuve clé pour le considérer comme le fondateur de la crypto-monnaie. Cela ne lui a toutefois pas empêché de déposer le white paper du Bitcoin (document fondateur) auprès de l’organisme des brevets américains en mai dernier, au plus grand damn de la communauté.

Unité du Bitcoin

© Bitcoin.it

Ledger Nano X : Test, tutoriel et avis sur le portefeuille crypto

Commentaires