Crypto-célébrités : qui sont les frères Winklevoss ?

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 13 Vues

Frères Winklevoss

Si vous suivez les nouvelles liées aux crypto-monnaies, vous avez sûrement déjà entendu parler des frères Winklevoss. Ces jumeaux milliardaires sont de farouches défenseurs d’une régulation plus stricte pour les crypto-monnaies. Ayant côtoyé les bancs de l’université avec Mark Zuckerberg, ils possèdent maintenant un exchange. Voici un zoom sur leur parcours.

De Facebook au Bitcoin

Les frères Winklevoss sont à l’origine connus pour un échec. Lors de leur passage commun à l’université de Harvard, ils avaient en effet confié le développement d’un réseau social à Mark Zuckerberg. Mais ce dernier avait préféré empocher l’idée et créer Facebook de son côté, comme le dépeint le film The Social Network, qui est sorti en 2010. A suivi une (très) longue dispute légale, qui a permis aux Winklevoss de récupérer 65 millions de dollars (USD).

Ayant manqué l’opportunité Facebook, les frères ont cependant eu le nez plus fin en ce qui concerne le Bitcoin (BTC). Ils ont investi dans la monnaie virtuelle dès 2013, une année où le BTC passait encore largement inaperçu sauf chez les férus de technologie. Ironie du sort, ce sont les fonds récupérés lors du procès Zuckerberg qui leur permettent d’investir une coquette somme en BTC : 11 millions de dollars selon eux. En 2017, le prix du Bitcoin explose et frôle les 20 000 dollars. Les frères Winklevoss, eux, deviennent les premiers milliardaires en crypto-monnaies.

Gemini, un exchange pro-régulation

En parallèle de leurs investissements en Bitcoin, les jumeaux avaient également lancé un exchange bien à eux dès 2014 : Gemini (Gémeaux en anglais). En juin 2016, Gemini est devenu la première place de bourse à obtenir une licence pour l’achat et la vente d’Ethereum (ETH). L’exchange a un positionnement officiel très ouvert à la régulation et propose actuellement 5 cryptodevises. Dès la fin de 2018, la plateforme lançait également le Gemini Dollar (GUSD), un stablecoin adossé au dollar américain.

Retour à la case Facebook

Bien installés dans leur nouveau rôle de figures influentes des cryptos, les frères Winklevoss ont ensuite semblé enterrer leur rancune contre Mark Zuckerberg… Ou tout du moins se décider à ne pas louper le coche cette fois. Ils ont annoncé le mois dernier vouloir rejoindre la Libra Association, qui rassemble de nombreuses entreprises d’ampleur autour de la crypto-monnaie de Facebook. Ils prédisent que de nombreux géants de la Tech imiteront dans le futur Libra, et on peut déjà deviner que les jumeaux suivront de près ces nouvelles opportunités de développement.

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin

Commentaires