Cryptomonnaies : L’Allemagne modifie sa législation pour favoriser les investissements

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 13 Vues

C’est un vote qui pourrait faire date. Le Parlement allemand vient en effet d’adopter une loi qui autorise les banques à vendre et à stocker des cryptomonnaies à partir du 1er janvier 2020. Concrètement, avant l’entrée en vigueur du nouveau texte, les opérateurs seront tenus de demander une licence allemande. S’ils ne l’ont pas fait avant le 1er janvier, leur activité sera considérée comme illégale.

Dans le détail, si les entreprises veulent obtenir une autorisation, elles devront avoir une personne morale et de deux administrateurs présents dans le pays avant la fin de l’année 2019. La demande de licence devra être effectuée auprès de l’autorité des marchés allemandes avant le 31 mars 2020.

Les associations de consommateurs critiquent la nouvelle loi

Ce texte constitue un tournant selon Sven Hildebrandt, un expert, interrogé par Decrypt. «  L’Allemagne ouvre la voie en matière de réglementation de la cryptomonnaie. Cela conduira les investisseurs institutionnels à venir en Allemagne, car ce qu’ils veulent c’est de la sécurité et une réglementation », précise-t-il. Il va même jusqu’à affirmer qu’avec cette nouvelle loi, l’Allemagne devient « le paradis de la cryptomonnaie ».

Ce texte est aussi un signal très fort envoyé aux investisseurs, un message de confiance et de sécurité. Pour investir, il fallait en effet auparavant passer par des opérateurs exerçant sur Internet. Les clients pourront désormais obtenir des bitcoins en passant par la banque de leur quartier. Comme le souligne Sven Hildebrandt : « Si vous pouvez détenir des cryptomonnaies sur votre compte bancaire, c’est énorme pour l’adoption par le public. » Le fait que la première économie d’Europe franchisse le pas pourrait également donner des idées aux autres pays de l’UE.

Cette annonce n’a en tout cas pas fait que des heureux. Certaines associations de défense des consommateurs craignent en effet que les banques vendent de manière trop insistante de la cryptomonnaie à leurs clients qui ne sont pas forcément au courant des risques encourus.

Commentaires