Cryptopia: ce qui reste après le piratage… pourrait être saisi par les liquidateurs

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 65 Vues

Cryptopia: ce qui reste après le piratage… pourrait être saisi par les liquidateurs 101
Source: iStock/alexskopje

Pas vos clés, pas vos cryptos.

Si, au début de cette semaine, les utilisateurs de l’exchange néo-zélandais Cryptopia avaient l’espoir de récupérer tous leurs fonds après le piratage dévastateur, c’est désormais encore moins probable.

L'échange, qui était placé en liquidation cette semaine a déclaré dans sa FAQ que même si les fonds n'ont pas été affectés par le piratage de janvier, tant que l'enquête n'est pas terminée, ils ne peuvent restituer aucun actif crypto à leurs clients, ni confirmer si les clients obtiendront la totalité de leurs actifs.

"Le piratage qui a eu lieu plus tôt cette année a contribué aux problèmes qui ont conduit à la liquidation, l'arrêt actuel des transactions affecte l'ensemble de Cryptopia", a expliqué la société. En février, il estimait que "dans le pire des cas, 9,4% de nos avoirs totaux avaient été volés".

Le document indique que «nous entamons maintenant un processus exhaustif de confirmation des montants dus et disponibles à restituer aux clients», la priorité étant «de sécuriser tous les actifs cryptographiques chez Cryptopia». Toutefois, la FAQ précise également que l'enquête pourrait probablement prendre des mois.

Aucun retrait ne sera autorisé même si des cryptos sont déposées accidentellement. À ce propos, le document indique également ”qu’à ce stade, il n'y a aucune intention de rouvrir le trading sur la bourse. Veuillez ne plus déposer de cryptos sur Cryptopia”, et l'exchange a tweeté il y a deux jours, avertissant les gens: “VEUILLEZ NE FAIRE AUCUN DÉPÔT SUR CRYPTOPIA”.

Cet article a suscité de nombreux débats sur la réaction de Cryptopia à la situation, ses intentions (y compris les théories du vol) et l’avenir des cryptos.

D'autres soulignent que cette situation traîne depuis des mois, depuis le piratage, certains utilisateurs font remarquer qu’il y a une une leçon ici à tirer: "Si ce ne sont pas vos clés, ce ne sont pas vos cryptos".

À ce stade, il est clair que Cryptopia devra faire face à la colère de ses clients.

Commentaires