David Marcus affirme que le Bitcoin n’est pas une forme de monnaie

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 10 Vues

David Marcus Libra

Dans une récente interview avec Andrew Ross Sorkin de CNBC, David Marcus s’est exprimé sur sa vision personnelle concernant le Bitcoin (BTC). Le responsable de Calibra, le wallet associé à la Libra, affirme que le Bitcoin ne peut pas être considéré comme une monnaie, mais uniquement comme l’or numérique.

Une réserve de valeur

Selon David Marcus, la plus grande des cryptomonnaies a des similitudes avec les métaux précieux qui ne peuvent pas nécessairement être utilisés pour acheter des marchandises, mais qui constituent une importante réserve de valeur. Il a déclaré :

Je ne vois pas le Bitcoin comme une monnaie. Ce n’est pas un bon moyen d’échange en raison de sa volatilité. Je vois cela comme de l’or numérique … C’est une classe d’investissement qui est décorrélée du reste du marché. Pourquoi se sentir menacé par ça ?

Les mouvements soudains et imprévisibles que peut connaître le Bitcoin ne semblent pas vraiment plaire à David Marcus qui pointe du doigt cette particularité. Ce n’est bien sûr pas l’idéal, mais la volatilité pourrait être bien différente si le Bitcoin était accepté comme moyen de paiement à une plus grande échelle.

Certaines cryptomonnaies sont aujourd’hui bien plus performantes que le Bitcoin en termes de scalabilité, de frais et de rapidité de transactions. Cependant, le Bitcoin reste le crypto-actif le plus célèbre et celui qui domine l’entièreté du marché des cryptomonnaies depuis le début de son existence.

David Marcus semble cependant oublier le Lightning Network (LN) et les améliorations qu’il apporte à l’utilisation du Bitcoin. Le LN est réseau décentralisé bâti en surcouche du réseau Bitcoin permettant des paiements pair-à-pair, instantanés et quasi gratuits. Il constitue une solution de choix pour résoudre les problèmes de scalabilité du Bitcoin. Toujours en phase de développement, le LN est toutefois déjà utilisé pour de nombreuses applications comme les jeux vidéo qui nécessitent une rapidité de traitement de transactions élevée.

L’occasion de défendre la Libra

Marcus a aussi soutenu que la Libra cible ce marché que ne comble pas le Bitcoin, car contrairement à ce dernier, la monnaie de Facebook sera un stablecoin indexé sur des devises fiat comme le dollar américain et l’euro, permettant d’éviter la volatilité.

En ce qui concerne la protection de données utilisateurs, David Marcus a assuré que les renseignements personnels des utilisateurs de Facebook et les données financières du wallet Calibra ne seront pas mélangés :

Nous avons construit des pare-feu très solides entre Calibra et Facebook de telle sorte que si vous êtes du côté Facebook, personne ne peut avoir accès à ces données.

De plus, le responsable de Calibra a aussi révélé que l’organisation envisage de faire appel à des sociétés tierces afin de procéder à des contrôles entre le wallet et Facebook pour garantir la confidentialité des données.

Dans une déclaration similaire la semaine dernière, le ministère du Revenu et des Douanes du Royaume-Uni a publié un document dans lequel il affirme que le Bitcoin et les autres cryptomonnaies ne devraient pas être considérés comme une monnaie. Malgré ces deux déclarations, le Bitcoin continue de se faire une place de plus en plus importante sur le marché et est accepté en tant que moyen de paiement pour de nouveaux services et produits de jour en jour.

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin

Commentaires