Everledger trace les objets de valeur dans la blockchain

Actualités blockchain

Blockchain / Actualités blockchain 18 Vues

La start-up a levé 20 millions de dollars, notamment auprès de Tencent. Elle garantit la traçabilité de pierres et métaux précieux, mais aussi de bouteilles de grands vins ou d’œuvres d’art.

Leanne Kemp, fondatrice et directrice générale d’Everledger, à Las Vegas, en mars 2017.
Leanne Kemp, fondatrice et directrice générale d’Everledger, à Las Vegas, en mars 2017. David Becker/Bloomberg

«Amazon a commencé par des livres, nous avons commencé par des diamants, mais les technologies d’Everledger peuvent aller bien au-delà pour résoudre des problèmes qui se posent dans les grandes chaînes d’approvisionnement», assure Leanne Kemp, la PDG et fondatrice d’Everledger.

Créée en 2015, cette société basée à Londres développe des technologies qui combinent blockchain, intelligence artificielle et Internet des objets

Créée en 2015, cette société basée à Londres développe des technologies qui combinent blockchain, intelligence artificielle et Internet des objets. Elle garantit de façon opérationnelle la traçabilité de pierres et métaux précieux, mais aussi de bouteilles de grands vins ou d’œuvres d’art, tout au long de leur trajet vers le consommateur final. Le point commun? Des industries dans lesquelles la transparence sur la provenance et le mode de production des objets est aussi primordiale que leur authenticité, dans lesquelles la multiplicité des acteurs intervenant le long de la chaîne de valeur nécessite un degré très élevé de confiance et de partage d’informations, et des industries dans lesquelles le risque de falsification

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

PREMIUM

Abonnez-vous pour 1€ seulement

annulable à tout moment

Commentaires