Facebook va lancer une cypto-monnaie pour WhatsApp

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 72 Vues

Facebook, nouvel acteur des crypto-monnaies ? C'est ce que révèle Bloomberg le 21 décembre 2018. D'après plusieurs sources proches du dossier citées par le média économique, le réseau social serait en train de développer une monnaie numérique fonctionnant sur WhatsApp. L'entreprise développerait un "stablecoin", un type de monnaie virtuelle plus stable et moins volatile, car basée sur des cours comme celui du dollar ou de l'or.


Si aucune information sur la période de sa sortie n'a été dévoilée - la monnaie WhatsApp serait toujours en cours de développement -  on apprend qu'elle devrait être d'abord testée en Inde. Avec plus de 200 millions d'utilisateurs, l'Inde est en effet un important marché pour WhatsApp. Le pays est aussi le premier mondial en virements bancaires : 69 milliards de dollars ont transféré dans le pays en 2017.

Un ancien de PayPal à la barre

Les ambitions de Facebook dans les services financiers n'étaient pas un mystère : l'ancien président de PayPal David Marcus a été nommé en mai 2018 à la tête du département des initiatives blockchain et, d'après Bloomberg, une quarantaine de personnes seraient employées dans la division blockchain du réseau social.

"Comme beaucoup d'autres entreprises, Facebook explore les manières d'exploiter le pouvoir de la technologie blockchain", a déclaré un porte-parole de l'entreprise. "Cette nouvelle petite équipe explore beaucoup d'applications différentes. Nous n'avons pas plus d'informations à partager."

Grosse année pour les stablecoin

L'année 2018 a vu une forte augmentation des projets de stablecoin. Cela s'explique par la stabilité de cette crypto-monnaie, qui la rend plus facilement utilisable que d'autres monnaies numériques comme le Bitcoin.


Mais rares ont été les projets à se concrétiser : mi-décembre, un des projets les plus prometteurs du domaine, Basis, est mort dans l'œuf après huit mois de développement. Après cet échec, survenu après une des levées de fonds des plus importantes du secteur, de 133 millions de dollars, ses dirigeants ont pointé du doigt la réglementation américaine, qui a entrainé leur chute. Un des plus importants projets de stablecoin, Tether, est lui sujet à controverse. Alors qu'elle promet des tokens basés sur le dollar, le refus de l'entreprise d'être audité a soulevé des questions sur leur honnêteté.

Mais Facebook, fort de ses 2,5 milliards d'utilisateurs et plus de 40 milliards de dollars de revenus annuels, a plus de chances pour réussir à créer un stablecoin qui fonctionne. Et le réseau social maximise ses chances de réussir en débutant par l'Inde, second pays en nombre d'utilisateurs d'Internet, derrière la Chine, qui compte 480 millions d'internautes, et devrait en compter plus de 700 millions en 2022.

Commentaires