FinalMessage: gérer ses cryptos après sa mort...

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 7 Vues

FinalMessage: gérer ses cryptos après sa mort... 101
Source: iStock/ClusterX

Qu'adviendrait-il de vos avoirs en cryptomonnaies si quelque chose de grave vous arrivait? Personne n'est protégé contre la mort, les pertes de mémoire ou tout autre terrible accident. Les entrepreneurs cryptos, Matt Odell et Murtaza Ali, ont donc lancé un commutateur de protection sophistiqué appelé FinalMessage.

FinalMessage est un service de messagerie cryptée qui envoie un message à votre ami ou partenaire de confiance au cas où il vous arriverait quelque chose et que vous cessiez de vous engager avec le commutateur. Dans ce cas, vous pouvez transmettre un dernier "message cryptographiquement sécurisé" aux personnes qui vous sont chères - qu'il s'agisse de vos clés privées, de votre testament ou de toute autre information privée.

Selon les créateurs du service, tel est le cas d'utilisation prévu, mais les implications réelles du service ne sont limitées que par la créativité de l'utilisateur.

Comme expliqué sur le site Web du projet, le service envoie 1 ou 3 clés multisignatures Bitcoin à votre destinataire en cas d’urgence. Le système assume l’événement d’urgence si vous ne payez plus pour l’abonnement.

Un message utilise le hachage SHA256, qui est utilisé dans les signatures numériques, les codes d’authentification de message, et est crypté dans le navigateur de l’utilisateur avec un mot de passe avant d’être envoyé aux serveurs de FinalMessage. Le réseau Bitcoin agit comme un mécanisme déclencheur pour les messages. Il fonctionne à la fois avec Bitcoin et le réseau Lightning Network.

Le système est construit avec le minimum de confiance possible et fonctionne comme suit:

  • 1. Vous créez un commutateur via le site Web du service. Il existe actuellement quatre types de commutateurs: une semaine, un mois, six mois et un an.
  • 2. Le commutateur se déclenche si vous ne parvenez pas à le renouveler. Dans un tel scénario, le service suppose automatiquement que quelque chose de grave vous est arrivé, ce qui signifie que c'est le bon moment pour envoyer le message à votre dépositaire.
  • 3. Chaque commutateur peut être déchiffré avec un mot de passe. Vous devez leur fournir un mot de passe à l'avance, sinon, ils ne peuvent pas le décoder.

Pour le moment, le service vous coûtera jusqu'à 50 USD par an pour un seul message d'urgence et vous ne pouvez pas l’annuler par la suite. Soyez donc vigilant si vous choisissez d'en configurer un.

Commentaires