Ingredia adopte la blockchain pour la traçabilité de son lait Via Lacta

Actualités blockchain

Blockchain / Actualités blockchain 51 Vues

C’est un partenariat prometteur que vient de signer le groupe français Ingredia, filiale de la coopérative Prospérité Fermière, fondé en 1991 et basé à Arras dans les Hauts-de-France. Grâce à la plate-forme Connecting Food, le troisième acteur mondial des protéines de lait pourra assurer le suivi de ses productions à l'aide de la blockchain, dès le mois d'octobre. Cette technologie permettra d’assurer la traçabilité de bout en bout et l’audit en continu de ses productions, pour le respect de son cahier des charges.

"Du fournisseur d’alimentation des vaches au conditionnement du produit fini à l’usine, chaque étape sera tracée en temps réel. En bout de chaîne, les informations de traçabilité et la preuve de l’audit sont rendues accessibles au consommateur final", se félicite Ingredia.

Une demande des consommateurs

Une façon de répondre au besoin de transparence exprimé par les consommateurs, relayé par les industriels clients d'Ingredia. "Maintenant il faut prouver ce que l’on avance ! Le système de blockchain révolutionnaire et infalsifiable développé par Connecting Food est l’étape clé pour que le consommateur retrouve la confiance", déclare dans un communiqué Julie Lemahieu, directrice marketing du groupe Ingredia. 

Prospérité laitière regroupe en tout plus de 1500 adhérents producteurs, répartis sur 1000 exploitations laitières dans les Hauts de France. Elle collecte environs 410 millions de litres de lait par an et est actuellement implantée dans cinq pays ce qui en fait le troisième acteur mondiale dans la protéine de lait. Ingredia, filiale née en 1992, produit en particulier des poudres de lait, protéines fonctionnelles et nutritionnelles et actifs à destination des industriels.

Commentaires