«La combinaison de la blockchain et de l'IA ouvre des possibilités formidables»

Actualités blockchain

Blockchain / Actualités blockchain 145 Vues

VIDÉO - Selon Bpifrance, la combinaison de la technologie blockchain avec l'intelligence artificielle va offrir aux entreprises françaises de nouvelles opportunités de croissance. A condition de s'y intéresser dès à présent.

Une nouvelle étape de la révolution digitale est en marche, susceptible de rebattre les cartes actuelles, et l'enjeu pour les dirigeants de PME est de rapidement saisir ces nouvelles opportunités de recréer rapidement de la valeur. Dans une étude intitulée «Le numérique déroutant acte II, vers l'Ubérisation des GAFA», Bpifrance montre comment la combinaison des technologies de la blockchain et de l'intelligence artificielle va bousculer certains modèles économiques établis.

La première manche de la révolution numérique a été remportée haut la main par les grandes plateformes qui ont «ubérisé» de nombreux secteurs de l'économie, s'imposant comme des acteurs incontournables de la mise en relation entre producteurs et usagers et bâtissant leurs fortunes sur les confortables commissions qu'elles prélèvent au passage.

Comprendre le principe de la blockchain en 1 minute - Regarder sur Figaro Live

Une combinaison aux possibilités formidables

Or il y a un espoir: une deuxième étape est en cours, avec le développement simultané de deux technologies clés qui arrivent à maturité: la blockchain et l'intelligence artificielle. Utilisées ensemble, elles ont le potentiel, selon les auteurs, d'«ubériser les plateformes», pour mettre directement en lien l'usager et le producteur. Ainsi, par exemple, grâce à une blockchain, un hôtelier pourra non seulement conclure une transaction directement avec un client de manière transparente et sécurisée ( économisant la commission d'une plateforme). Mais également de conclure avec lui un «smart contract» ( des contrats à exécution automatique, adossés à des contrats juridiques classiques qui permettent d'automatiser certains process d'exécution) qui garantira toutes les conditions à respecter entre les deux parties pour que le paiement soit effectué ou prévoyant un dédommagement, évitant ainsi aux clients les étapes de réclamations longues et fastidieuses. La blockchain apporte la sécurité et la prévisibilité, l'intelligence artificielle, la simplicité dans l'interfaçage. «L'Intelligence artificielle est le chaînon manquant de la blockchain pour permettre à celle-ci de se démultiplier dans l'ensemble de l'économie. C'est la combinaison des deux qui ouvre des possibilités formidables de revoir tous les business models existant aujourd'hui. Quand les entreprises françaises auront métabolisé la sécurité et la prévisibilité que leur garantit la blockchain, quand elles auront expérimenté la simplicité que leur propose l'intelligence artificielle, alors elles auront ubérisé Uber sans le savoir» résument les auteurs de l'étude.

Stratégies d'alliance

«C'est une étape économique importante, on change le business model» insiste Philippe Mutricy, directeur des Études et de la prospective de Bpifrance. Loin de devoir s'effrayer de la complexité apparente de ces technologies, les dirigeants de PME doivent donc au contraire s'en saisir dès maintenant et réfléchir à une stratégie. «C'est à la blockchain qu'il faut s'intéresser en priorité, en s'interrogeant sur les usages qui pourraient accélérer la croissance des entreprises». Les grands groupes l'ont déjà compris, qui développent pour la plupart des projets basés sur la blockchain dans une optique de business entre entreprises. Mais l'articulation de ces deux technologies ouvre un éventail de cas d'usage qui sera prochainement perceptible aussi par les consommateurs. «Quand vous conjuguez les effets de la technologie blockchain et ceux de l'intelligence artificielle, c'est plus qu'une addition. Les effets vont se conjuguer pour être plus forts. Cette «potentialisation» sera bien visible dans le BtoC» poursuit Philippe Mutricy. «À l'instar de ce qu'on observe dans les fintech depuis trois ans, l'enjeu (...) est de mettre en place des stratégies d'alliance gagnantes-gagnantes avec les start-up qui les maîtrisent» écrivent les auteurs de l'étude.

La France a des atouts

«Ce qui freine principalement les dirigeants de PME, c'est la pollution du sujet blockchain par toute l'incertitude et la bulle autour des cryptomonnaies» regrette Philippe Mutricy . Or la technologie va bien au-delà et la France a des atouts importants dans ces domaines, même si les États-Unis et la Chine investissent déjà massivement. «Il y a un clair engagement des pouvoirs publics en France au niveau de la réglementation. Le pari qui est fait collectivement en France est que pour parvenir à garder les talents, il faut avant tout un environnement de travail global attractif, qui attirera aussi les investissements financiers nécessaires» estime Philippe Mutricy. Et de conclure: «La fin du film de la révolution industrielle numérique n'est pas nécessairement tragique pour l'Europe et la France en particulier. Nous avons d'excellentes compétences reconnues dans le monde entier, dans les domaines de la blockchain et de l'intelligence artificielle, qui sont les technologies clés de la nouvelle transition économique».


Big Bang Eco, Maison de la chimie à Paris, le 27 mars 2019, de 9h à 17h30

» Découvrez la 3ème édition 2019


SERVICE: Profitez de 70% de réduction pendant les soldes avec un code promo Cdiscount

Commentaires