Le Japon serait en train de développer un réseau similaire à SWIFT pour les crypto-monnaies

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 17 Vues

Logo de SWIFT

Le gouvernement japonais serait en train de développer un réseau global pour les paiements en crypto-monnaies. Selon une source anonyme citée par Reuters, le pays souhaite prendre comme modèle le réseau SWIFT, qui est actuellement utilisé par les banques.

Un réseau SWIFT pour les crypto-monnaies

Le réseau SWIFT existe depuis 1973 et reste la référence des paiements internationaux. Il était à l’origine révolutionnaire et à permis aux particuliers d’envoyer simplement des sommes d’un pays à l’autre. Mais en 2019, les délais de traitement continuent d’être très longs (plusieurs jours ouvrés). Les crypto-monnaies, avec leur vitesse accrue, sont maintenant bien plus efficaces pour envoyer et recevoir des fonds entre deux portefeuilles. C’est pourquoi le Japon souhaite les utiliser pour créer un réseau global sur le modèle de SWIFT.

Ce n’est pas la première fois que les crypto-monnaies sont comparées au réseau SWIFT. Se sentant menacé notamment par le Ripple (XRP), le réseau s’était de lui-même rapproché d’une startup blockchain en début d’année 2019, afin d’améliorer ses services. Il devrait par ailleurs commencer à utiliser des solutions basées sur la blockchain, mais sans toucher aux crypto-monnaies en tant que telles.

Un nouveau projet autorisé par le GAFI

On en sait encore peu sur le projet du Japon, mais il est élaboré avec l’autorisation du Groupe d’Action Financière (GAFI). Cette organisation internationale avait notamment recommandé aux pays du G20 des régulations pour les cryptos particulièrement drastiques. D’après Reuters, le GAFI aurait accepté ce projet japonais en juin, au même moment où ces règles ont été confirmées.

Le projet est porté par la Financial Services Agency (FSA) japonaise. L’organe régulateur a été à l’origine d’encadrements plus stricts des crypto-exchanges disponibles sur le territoire. Son but avec ce réseau type SWIFT est de continuer à limiter le blanchiment d’argent et prévenir les piratages.

On ne sait pas dans quelle mesure ce réseau pourrait être adopté par les utilisateurs. Ce qui séduit chez les crypto-monnaies, c’est avant tout leur aspect décentralisé et un certain anonymat, bien que ce dernier soit mis à mal par les gouvernements ces derniers mois. Un réseau global tel que le SWIFT arrivera probablement avec toute une cohorte de régulations et de demande de données utilisateurs. Pas sûr donc que cela plaise à tout le monde.

Dans tous les cas, le Japon continue à être à la pointe de l’innovation en matière de cryptodevises. Historiquement accueillant pour les altcoins, le pays a pris le parti d’autoriser les exchanges et entreprises de la blockchain a opérer librement… Dans un cadre réglementaire très strict. Les pays occidentaux pourraient donc bien suivre ce modèle.

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin

Commentaires