Louer ses ressources numériques avec iExec

Actualités blockchain

Blockchain / Actualités blockchain 20 Vues

Labellisé French tech début septembre, iExec s’impose dans le paysage de la blockchain française. Créée en 2016 par Gilles Fedak, chercheur à l’Inria, et par Haiwu He, professeur à l’Académie des sciences de Pékin (Chine), la start-up a créé une place de marché décentralisée s’appuyant sur la blockchain. "iExec permet de vendre et d’échanger des ressources numériques, par exemple de la puissance de calcul, des jeux de données, des applications", affirme Gilles Fedak.

Sur cette marketplace, un datacenter peut mettre à disposition ses ressources de calcul inutilisées, une entreprise donner accès à une base de données pour entraîner un algorithme d’intelligence artificielle, voire louer les services de son algorithme d’IA. "Notre idée est que la puissance de calcul, comme les données, sont une matière première que l’on peut vendre ou échanger, explique le cofondateur de l’entreprise installée à Lyon (Rhône). Peu importe d’où vient la puissance de calcul tant que les calculs sont faits."

D’après lui, iExec (24 salariés) se différencie des places de marché similaires par une sécurité accrue. "La blockchain nous apporte la sécurité de transaction et nous développons les technologies de cryptographie matérielle qui protègent tout le reste", souligne-t-il. De cette manière, quelqu’un peut louer un jeu de données pour entraîner une IA en étant assuré qu’il ne peut pas être copié. "Personne n’est arrivé à ce niveau d’intégration des différentes technologies", assure Gilles Fedak. iExec a été l’une des premières entreprises françaises à effectuer une levée de fonds via les cryptomonnaies (12 millions d’euros en avril 2017).

L’innovation

Marketplace décentralisée, iExec permet de louer de la puissance de calcul, des bases de données et des applications en profitant de la sécurité de transaction fournie par la blockchain et de la protection des données développée par la start-up.

Commentaires