Nos métiers inconnus des années 2030 imaginés en dessins

Actualités blockchain

Blockchain / Actualités blockchain 75 Vues

EN IMAGES - À partir des débats qui ont eu lieu au forum économique mondial de Davos, des illustrations ont été réalisées. Leur but : imaginer au mieux à quoi ressembleront, physiquement, nos métiers de demain.

Nous ne les connaissons pas encore. Pourtant, les métiers du futur passionnent - à raison - les hommes d'aujourd'hui. Les études et les chiffres sont alarmistes, ils décrivent de profondes mutations du monde du travail. L'intelligence artificielle, notamment, va chambouler à jamais certains métiers. Elle va détruire. Mais elle va également créer. Au Forum économique mondial de Davos, ce chiffre a été mis en avant: 65% des enfants qui vont aujourd'hui à l'école exerceront un métier qui n'existe pas encore. L'IA, justement, pourrait créer 21 millions d'emplois dans les prochaines années, révélait une étude il y a quelques semaines. Enfin, 85% de ces nouveaux emplois qui existeront en 2030 ne sont pas encore de ce monde.

» LIRE AUSSI - L'intelligence artificielle va créer 10% d'emplois net

Un bus scolaire automatisé à l'aube des années 2030.
Un bus scolaire automatisé à l'aube des années 2030. Davos

Ces chiffres et tendances prospectifs - et dont on ne peut par conséquent garantir l'exactitude - donnent le vertige. Ils alarment. Au forum économique mondial de Davos qui a eu lieu en janvier dernier, les plus hauts dirigeants et les chercheurs les plus talentueux sont venus afin de débattre des grands enjeux contemporains en matière de social et d'économie, mais aussi d'avenir. L'un des sujets inévitables était bien évidemment l'emploi et la métamorphose du monde du travail. Afin de donner une autre dimension au débat, les organisateurs ont chargé l'illustrateur français Florian de Gesincourt et l'agence digitale AKQA de réfléchir à l'apparence de ces métiers du futur. Le résultat, relayé par plusieurs sites dont Designboom ou The Drum, est saisissant.

» LIRE AUSSI - Cinq raisons pour lesquelles le travail ne disparaîtra pas en 2018

Un homme supervise en direct une construction 3D.
Un homme supervise en direct une construction 3D. Davos

À l'image de l'illustration ci-dessus, qui montre un être humain en train de superviser le chantier d'une construction en 3D, les dessins qui reproduisent la teneur des discussions de Davos dévoilent un monde futuriste radicalement différent du nôtre... Alors qu'il s'agit bel et bien de notre planète, dans une vingtaine d'années. Les quelques métiers qui ont été croqués regroupent la réalité augmentée, la blockchain, les véhicules autonomes ou encore la médecine assistée par ordinateur. «Certains métiers étaient assez faciles à retranscrire, notamment lorsque les intervenants faisaient mention de quelque chose de très spécifique, explique ainsi le directeur artistique Senan Lee à The Drum. Certains ont par exemple parlé de la façon dont les connexions 5G permettront à la télé-chirurgie de passer au niveau supérieur et au chirurgien de ressentir la rétroaction haptique des patients pendant qu'il les opère à distance.»

Un ingénieur expert en blockchain.
Un ingénieur expert en blockchain. Davos

Un autre secteur qui a été longuement évoqué: le secteur bancaire. La patronne du FMI Christine Lagarde avait par exemple évoqué qu'en 2018, deux milliards de personnes n'ont pas encore de compte bancaire à leur nom... Ci-dessus, on voit donc un ingénieur spécialisé en blockchain en train de formater une plateforme censée démocratiser le compte bancaire et permettre à des personnes de sécuriser leur argent pour la première fois. «Nous avons essayé de faire transparaître ces aspects en représentant aussi bien des marchés émergents que la culture occidentale», expliquent les créateurs de ces illustrations.

En matière d'écologie, le futur devrait également voir arriver des technologies qui pourront améliorer notre façon de recycler.
En matière d'écologie, le futur devrait également voir arriver des technologies qui pourront améliorer notre façon de recycler. Davos
Une femme «conservatrice de l'identité nationale» en train de scanner un bâtiment afin d'en préserver les formes et les mesures pour toujours.
Une femme «conservatrice de l'identité nationale» en train de scanner un bâtiment afin d'en préserver les formes et les mesures pour toujours. Davos

SERVICE: Retrouvez les dernières offres d'emploi sur Cadremploi.fr

Commentaires