[Paris Blockchain Week] A Station F, on rêve de l’arrivée de la blockchain dans l’IoT

Actualités blockchain

Blockchain / Actualités blockchain 40 Vues

Le monde de la blockchain se voit déjà conquérir l’internet des objets (IoT). Au Paris Blockchain Week Summit, qui se tenait les 16 et 17 avril à Station F (Paris XIIIe), des experts de la chaîne de blocs se sont mis d’accord pour dire qu’elle pourrait apporter confiance et décentralisation à l’internet des objets (IoT).

"La blockchain apportera la confiance aux objets connectés", estime Dominic Schiener, cofondateur de la fondation Iota qui met en place un protocole de monétisation des données de l'IoT. Selon lui, elle permettra de répondre à la question : "Comment savoir que mes données sont valides ?"

Décentraliser l’IoT ?

Elle pourrait aussi apporter ce qui la caractérise le mieux : la décentralisation. "Pour que l’internet des objets fonctionne, il doit fonctionner en réseau, estime Henri Pihkala, fondateur de la plateforme d'échange de données en temps réel Streamr. Nous ne pouvons pas laisser les données de l’IoT dans des silos."

"Les objets connectés envoient leurs données sur des plateformes privées qui ne communiquent pas entre-elles, continue-t-il. Nous avons besoin des applications décentralisées de la blockchain pour éviter cela."

Mais, problème, les entreprises qui possèdent ces données, et les objets connectés qui les génèrent, ne semblent pas friandes de décentralisation. Dominic Schiener se permet d’ailleurs un petit rappel à la réalité : "aujourd’hui, cela fonctionne sans la blockchain." Difficile de lui donner tort, même si, pour Henri Phkala, conserver ce mode de fonctionnement "serait laisser trop de pouvoir" à des entreprises privées.

Commentaires