Pieter Wuille dévoile “Miniscript”, un nouveau langage de smart-contracts pour Bitcoin

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 24 Vues

Bitcoin

Publié le 19 août sur la liste de diffusion des développeurs Bitcoin (BTC), le langage « Miniscript » vise à faciliter la rédaction par les programmeurs de smart-contracts ou de conditions pour dépenser des bitcoins. Les programmeurs Pieter Wuille, Andrew Poelstra et Sanket Sanjalkar travaillaient sur le code depuis environ un an.

Faciliter la mise en oeuvre de smart-contracts 

Dans la présentation du langage Miniscript, le développeur a expliqué qu’il est conçu pour écrire des scripts en Bitcoin de manière plus structurée. L’objectif principal de Wuille est de « mettre en œuvre des conditions de dépenses qui consistent en diverses combinaisons de signatures, de verrous de hachage et de verrous temporels ».

Ce nouveau langage indique l’expansion des capacités de programmation sur le réseau du Bitcoin. Bien que Wuille ne l’ait pas dit explicitement, cela pourrait faciliter la rédaction de smart-contracts pour le Bitcoin, comme l’indique le compte Twitter officiel de Blockstream, une société de développement pour laquelle le programmeur travaille.

Le code est optimisé en étant plus court et plus structuré. Selon Wuille, Miniscript est une toute nouvelle façon d’écrire des scripts qui permet d’effectuer divers types d’analyses statiques, de générer des signatures génériques et un ensemble modifiable de conditions d’exécution des smart-contracts. Il a détaillé sur l’intérêt de ce nouveau langage :

Supposons qu’une entreprise souhaite protéger les fonds stockés dans un cold wallet à l’aide d’un système multisignature. L’un des acteurs a cependant son propre jeu de clés basé sur l’authentification à deux facteurs, la multisignature et le verrouillage temporel. Pourquoi ne pas faire de l’ensemble du système de l’entreprise l’un des participants multisignature ?

Un bon accueil par la communauté des développeurs Bitcoin

En plus de Blockstream, des personnalités de l’écosystème Bitcoin se sont manifestées concernant l’arrivée de Miniscript. Parmi elles, le programmeur Udi Wertheimer a résumé le potentiel de ce langage via Twitter, en s’assurant qu’il s’agit d’une optimisation « complètement compatible avec les scripts actuels du Bitcoin (sans aucun fork), mais simplifiant les scripts pour qu’ils soient naturels pour l’auteur et les utilisateurs ».

De même, Wertheimer a ajouté que jusqu’à présent, la réutilisation des scripts Bitcoin est compliquée et très peu pratique. Ceci, selon le développeur, est résolu avec l’arrivée de Miniscript. Dans l’ensemble, Peter pense qu’il s’agit d’une fonctionnalité très utile pour le Bitcoin et espère que la communauté des développeurs acceptera l’innovation de son équipe, ce qui semble déjà bien partit.

Actuellement, Miniscript est disponible en deux langages de programmation, C++ et Rust. Alors que les programmeurs sont encore en train de travailler sur le développement de ce nouveau langage, ils affirment qu’avec tous les tests qu’ils ont effectués, ils sont confiants sur le fait que le code peut être implémenté dès à présent dans le réseau Bitcoin.

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin

Commentaires