Quel est le nombre de Bitcoin en circulation dans le monde ?

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 8 Vues

Au moment de la création du Bitcoin, il a été défini qu’un nombre maximal de 21 millions de Bitcoin seront créés. Contrairement aux devises fiduciaires qui peuvent à tout moment être imprimées par les Banques Centrales, la célèbre crypto-monnaie bénéficie d’un argument fort puisque le nombre de Bitcoin en circulation est fixé, et ne peut être changé. Cet effet rareté lui donne également une bonne raison pour soutenir le cours de ce dernier.

83,2% des Bitcoin sont déjà en circulation

Au début de l’année 2019, il y avait déjà 17,45 millions de Bitcoin en circulation dans le monde, soit environ 83,2% de toute la masse globale de la crypto-monnaie qui sera produite en tout. Pour rappel, la production de Bitcoin est associée à la vérification d’un bloc de transactions, et elle permet de rémunérer les mineurs qui mettent à disposition leur puissance informatique au réseau pour le sécuriser.

Nombre de Bitcoin en circulation

© Blockchain.info

L’effet halving sur la production du Bitcoin

Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, le nombre de Bitcoin en circulation croit toujours plus doucement avec le temps. Cette tendance est liée au processus de « halving » qui a lieu tous les 210 000 blocs, soit environ tous les 4 ans. Si au moment de la création, il y avait 50 Bitcoin qui étaient offerts aux mineurs lorsqu’ils arrivent à valider un bloc de transactions, le nombre a été divisé par deux en 2012 (25 BTC), puis encore une fois par deux en 2016 (12,5 BTC).

Selon les prévisions, le prochain halving devrait avoir lieu en été 2020 et la masse totale de Bitcoin en circulation devrait être atteinte vers 2140. Plus le temps passe, plus la rémunération des mineurs en Bitcoin faiblit, et la courbe du nombre de Bitcoin en circulation arbore une forme logarithmique. En 2024, les estimations affirment que 93,75% de tous les Bitcoin seront sur le marché.

Si la rémunération des mineurs faiblit en Bitcoin, elle est censée être compensée par la hausse du cours du Bitcoin par rapport à des devises fiduciaires comme le dollar ou l’euro. Les mineurs ont principalement des coûts de structures dans ces devises réelles, ils calculent donc la rémunération d’un bloc par rapport à ces dernières pour s’assurer de leur rentabilité.

Si l’on part du principe que l’offre de Bitcoin va donc baisser avec le temps (i.e. la production liée aux mineurs), la demande devrait rester la même (voire augmenter), ce qui devrait logiquement tirer le cours de la crypto-monnaie vers le haut. Dans les années précédents le halving, le cours du Bitcoin a toujours enregistré une hausse de son cours.

Bitcoin halving

© Grayscale

Combien vaut un Satoshi, la plus petite unité de mesure du Bitcoin ?

Commentaires