Revue de la semaine crypto du 4 novembre 2019

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 7 Vues

Photo: Fonds Rivemont

Il semble que de nombreux investisseurs aux portefeuilles enviables partagent notre confiance envers le futur réservé au bitcoin. En effet, la liste d’adresses disposant de plus de 1 000 BTC s’est sensiblement bonifiée au cours des douze derniers mois, enregistrant une hausse de 30%. Selon les recherches de BitInfoCharts, 2 148 portefeuilles jouissent aujourd’hui d’une telle richesse, soit environ un centième de pourcent de la totalité des portefeuilles actifs.

Si cette hausse peut certes partiellement s’expliquer par des portefeuilles d’échanges toujours plus nombreux, il ne fait aucun doute qu’elle reflète également l’arrivée d’investisseurs sérieux qui comptent bien profiter d’un prochain marché haussier espéré. Il est également intéressant de noter que ce nombre de portefeuilles disposant de plus de 1 000 BTC était en baisse constante jusqu’à l’hiver 2018, où un changement de tendance s’est produit.

Craig Wright, celui qui s’autoproclame comme l’inventeur du bitcoin – au grand scepticisme de la majorité d’ailleurs – devait verser 500 000 BTC à la succession de David Kleiman. Rappelons que les deux hommes avaient jadis formé un partenariat de minage alors que le bitcoin venait tout juste d’être inventé. La nouvelle qu’une entente d’un tel règlement avait été conclue avait levé son lot de scepticisme, nombreux doutant que Wright dispose d’une telle somme, et encore plus qu’il accepte de s’en départir. Ce ne sera finalement pas sans bataille. Ce dernier n’a pas tenu sa part du marché, obligeant la saga à se poursuivre une fois de plus devant un juge. Parions que ce n’est pas la dernière fois que cette histoire fera couler l’encre.

Excellente nouvelle provenant de Hong Kong finalement, alors que les échanges de cryptomonnaies peuvent, suite à un cadre réglementaire présenté par la Commission des échanges de la région, désormais déposer une demande officielle de licence d’opération.

Les deux derniers mois de novembre ont vu le prix du bitcoin bouger de manière substantielle, dans un sens comme l’autre d’ailleurs. On ne peut dire que celui qui vient de s’amorcer nous offre une telle indication jusqu’ici. En effet, c’est plutôt l’incertitude et les signaux contradictoires qui marquent cette première semaine du mois.

À court terme, après que la moyenne mobile sur 200 jours ait servi de support tel qu’espéré toute la semaine, le prix perce aujourd’hui cette dernière vers le bas. Assisterons-nous à un rebond en trouvant un lot d’acheteurs sous les 9 000 $? C’est là le scénario espéré. Dans le cas contraire, les prochains supports se trouvent à 8 600 $ et, plus fortement, à 8 300 $.

Sur le plus long terme, un indicateur très positif qui ne s’est pas manifesté depuis 3 ans et demi pourrait bien se pointer d’ici la fin d’année. En effet, une croix bullish où la moyenne sur 50 semaines passe au-dessus de celle sur 100 semaines se dessine. La dernière fois où ce scénario s’est produit en mai 2016, une hausse de 75% du prix avait suivi dans les quatre mois suivants. Alors que nous approchons chaque jour du halving de mai 2020, ce scénario n’est pas à écarter.

Tous les capitaux du fonds sont déployés et exposés au prix du bitcoin. Les altcoins sont quant à eux stables, sans indice de relance imminente. XRP a connu une semaine particulièrement difficile.

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

Commentaires