Tether annonce un stablecoin adossé au yuan offshore

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 10 Vues

Tether USDT

La Chine, qui projette de sortir une version crypto de son yuan, pourrait avoir trouvé son plus gros concurrent. L’entreprise Tether à l’origine de l’USDT a en effet annoncé la sortie d’un stablecoin basé sur le yuan offshore.

Un stablecoin adossé au yuan et basé sur la blockchain de l’Ethereum

C’est par un communiqué laconique que Tether a annoncé ce nouveau développement : « Nous avons le plaisir d’annoncer l’addition du yuan chinois offshore à notre ensemble de devises prises en charge, ainsi que le lancement d’un nouveau stablecoin, le CNHT. » Le yuan offshore est la monnaie FIAT de Chine, elle permet les échanges internationaux. Les échanges internes se font quant à eux grâce au yuan onshore.

Selon le communiqué, cet ajout permet à Tether de faciliter l’utilisation des monnaies « classiques » de manière digitale. Le CNHT rejoint ainsi deux autres stablecoin proposés par Tether : l’USDT, basé sur le dollar, ainsi que l’EURT, basé sur l’euro. Il est également précisé que pour l’instant, le stablecoin ne sera disponible que sur la blockchain de l’Ethereum (ETH), en tant que token ERC-20.

La Chine sort aussi son « crypto-yuan »

Pas sûr que la Chine apprécie cette nouvelle initiative de Tether. Comme nous vous l’expliquions récemment, le pays est en effet en plein développement d’un « crypto-yuan d’état ». Pékin a donné un coup d’accélérateur pour le proposer le plus rapidement possible, face à une Libra qui gagne également du terrain. Le nouveau stablecoin de Tether est donc un bâton de plus dans les roues du gouvernement. On ne connaît pas encore la date de sortie de ce nouvel altcoin. D’abord prévu en novembre, il a été repoussé selon un communiqué officiel.

Du côté de Tether, le marché chinois a été particulièrement fructueux. On apprenait ainsi la semaine dernière que le volume d’échange de son stablecoin principal a battu des records récemment, grâce notamment aux traders chinois. Ces derniers utilisent en effet l’USDT pour éviter les restrictions gouvernementales sur les rentrées d’argent au sein du territoire. Le CNHT pourrait donc être un nouveau moyen encore plus efficace de conduire leurs affaires.

Tether semble en tout cas en pleine forme à la rentrée. Ayant en apparence oublié ses déboires judiciaires récents, l’émetteur de cryptodevises a annoncé le lancement d’un autre stablecoin la semaine dernière. Cette nouvelle version de l’USDT ne serait plus adossée (partiellement ou non…) à une réserve de devises, mais elle utiliserait des matières premières comme l’or, le pétrole brut et le caoutchouc, pour stabiliser son cours.

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin

Commentaires