Un Français dirige les opérations pour la création de la crypto-monnaie de Facebook

Actualités crypto

Crypto-monnaies / Actualités crypto 47 Vues

Les intentions du groupe Facebook de créer sa propre crypto-monnaie qui permettra aux utilisateurs de transférer de l’argent sur son application de messagerie WhatsApp ne sont plus nouvelles du tout. Si le groupe a créé et renforcé son équipe chargée de se concentrer sur la réalisation de projet, il est maintenant connu qu’un Français sera à la tête de cette équipe de choc spécial Blockchain.

tout savoir sur la crypto

Il était prévisible que Facebook lance officiellement ce projet de création d’une « stablecoin ». Son principal objectif pour l’instant est de trouver LA solution qui fera que sa propre monnaie virtuelle sera plus stable et donc moins volatile que toutes les monnaies numériques actuelles. Le groupe va alors commencer par se focaliser sur le marché indien, qui est très propice au développement de ce genre d’initiative. En effet, l’année passée, 69 millions de dollars de transaction ont été enregistrés en Inde selon la banque mondiale. La croissance de ce pays incite alors le géant américain Facebook a vouloir explorer cette possibilité. Selon Alexandre Stachtchenko, cofondateur et directeur général de Blockchain Partner, le leader français de l’accompagnement des entreprises dans la technologie blockchain : « Je le pressentais depuis un certain temps, cela me semblait n’être qu’une question de temps avant que les GAFA se penchent sur le sujet des crypto-monnaies ».

Le défi est donc aujourd’hui pour Facebook d’améliorer son service existant. Même si l’application Messenger permet déjà d’envoyer de l’argent entre utilisateurs depuis plus de deux ans maintenant, la transaction reste relativement longue. La raison est que le service utilise les services bancaires traditionnels (carte bancaire, banques, etc.), et donc la transaction prend plus 5 jours pour être validée. Ce processus qui devrait se faire sans avoir recours aux services traditionnels et donc être plus rapide, voire même quasi instantané. Un projet très ambitieux et qui est certainement sur la bonne voie.

Un Français dirige le projet ?

Depuis le tout début, Facebook a affirmé son désir de réorganiser son personnel. Davis Marcus, l’ancien président de PayPal a donc été affecté depuis 2014 dans l’amélioration de son application Messenger. Et la suite logique a aussi été de le mettre à la tête de ce grand projet. Ce qui fait qu’actuellement, ce dernier dirige le département Blockchain de Facebook avec une équipe de 40 personnes tout aussi qualifiées pour faire avancer les choses. Pour en revenir à David Marcus, il est en effet la personne de la situation, car il est vraiment expert dans le domaine du numérique, et a même siégé au conseil d’administration de Coinbase entre décembre 2017 et août 2018, mais a décidé de quitter ce poste en raison de conflit d’intérêts avec son occupation au sein du groupe Facebook.

Une enquête a donc été révélée le 13 décembre dernier afin de révéler au monde entier quelques renseignements sur le projet. Selon une source interne et proche au projet, le « but ultime est d’aider des milliards de personnes à accéder à des choses dont elles ne disposent pas ». Celles-ci pourraient se matérialiser « par des services financiers équitables, de nouvelles façons d’épargner ou de nouvelles façons de partager des informations ». En tant que projet qui viserait une monnaie privée de grande envergure, cette cryptomonnaie du groupe pourrait bien alors offrir la possibilité de disposer d’un service financier équitable sans avoir recours au système financier actuel.

Avec ses presque 2.5 milliards d’utilisateurs, cette « Facebook coin » pourrait bien connaître une grande réussite. En effet, cela pourrait bien permettre à des millions et mêmes milliards de personnes de l’avoir dans ses poches et d’effectuer des transactions sûres et rapides à tout moment.

tout savoir sur la crypto

Commentaires